La philosophie védique Indienne a pour principe de diviser la vie d’un être humain en quatre étapes clefs. Chacune a son propre équilibre:

  • Brahmacharya Ashram (0 à 20 ans)
    Cette première période va de l’enfance au début de l’âge adulte. Elle peut parfois se poursuivre jusqu’à 25 ans. Elle est consacrée à l’étude, à l’apprentissage, à la préparation de la vie humaine sous tous ses angles (famille, travail, relations etc.).
Brahmacharya Ashram
  • Grahastha Ashram (20 à 40 ans)
    Vie active ou l’on s’assume en tant qu’adulte. L’heure est venue de trouver son autonomie, de travailler, de gagner sa vie, de vivre sa sexualité, de se marier, d’avoir des enfants. C’est l’âge de la responsabilité au sein de la société.
  • Vana Prastha Ashram (40 à 60 ans)
    Passé cinquante ans, on peut se préparer à se mettre en marge de la vie active. Au lieu d’accumuler les biens, on commence à distribuer ce que l’on a gagné au cours de la période précédente, pour aider les autres. La vie intérieure prend une place plus importante.
  • Sanyastha Ashram
    Voici le moment où on se tourne vers l’intérieur afin de développer sa spiritualité, de se reconnecter à son âme.

Et en occident ?

Le « mode de vie » occidental est lui très récent et créé après la 2ème guerre mondiale (vacances, retraites etc.).

Nous découvrons aujourd’hui de plus en plus les conséquences de cette approche « moderne » qui finalement n’a aucun sens humain. Tout est fait pour créer un consommateur idéal, qui utopiquement croit pouvoir enfin vivre un jour, quand l’heure de la retraite sonnera. 

Ou alors, l’occidental moyen pensera à vivre « à fond » avec des « Bucket List » qui ont pour objectifs de réaliser « tout ce que l’on veut faire dans notre vie ». En soit une vision très égoïste du « je veux donc je prend » qui dénie l’existence de l’esprit. « Je n’ai qu’une vie alors autant la vivre à fond ».

Les étapes de la vie active occidentale sont elles basées sur la productivité où l’être humain est vu comme une machine:

  • 0 à 25 ans: apprentissage.
  • 26 à 65 ans: travail, argent famille.
  • 66 ans: retraite, maladie…

Rares sont les séniors heureux, parce que vieillir est vu comme une faiblesse, une étape de dégénération…

Pour le Yoga, c’est tout l’inverse !

Vivre comme un Yogi

Depuis plusieurs milliers d’années, le Yoga nous donne les clefs pour une vie heureuse et surtout, florissante.

Les orientaux ont bien compris que ce qui compte, c’est le développement de notre esprit. Nous devons devenir conscients afin de se libérer du cycle de la vie. 

Ashramas nous donne donc une direction pour avancer dans notre vie sans se perdre. En soi, ces 4 étapes de vie sont logiques et ont un sens: contribuer à sa vie humaine tout en se détachant de la matière, que tôt ou tard nous abandonnerons. 

En Inde, il est possible de rencontrer des ex PDG devenus Yogis, vivants dans la rue, ayant abandonné tout leurs biens. Cette approche donne alors tout son sens à la vieillesse et à notre développement spirituel. 

Et vous, dans quelle étape vous trouvez-vous actuellement ? Nous serions ravis de découvrir votre expérience dans les commentaires. À bientôt !

Vana Prastha Ashram
fringilla id Aenean venenatis, suscipit neque. id adipiscing tempus ultricies venenatis ipsum