Le Panchakarma, c’est quoi ?

Le Panchakarma est une cure de detoxification promue par l’ayurveda. Que ce soit à des fins curatives ou préventives, il est recommandé d’y avoir recours au moins une fois par an. Il s’agit d’une sorte de nettoyage de printemps pour le corps (et l’esprit).

Précédé d’une préparation, ce traitement vise à opérer une détoxification du corps en profondeur. Il dure de 3 à 7 jours. Une partie du Panchakarma consiste en un régime alimentaire établi en fonction du profil doshique (humeur) de la personne. L’autre partie comprend des massages ayurvidéques sophistiqués. Ces séances quotidiennes peuvent durée jusqu’à 2 heures.

Même s’il peut y avoir quelques phases assez difficiles, liées à l’élimination normal des toxines, le panchakarma constitue dans l’ensemble une expérience très agréable et hautement revitalisante !

Pourquoi faire une cure Panchakarma ?

Que nous fassions ou non à notre santé, nous vivons dans un monde où nous sommes sans cesse exposés à une multitude de toxines: virus, bactéries, produits chimiques, ingrédients « alimentaires » nocifs, radioactivité etc. Devant l’assaut sans précédent d’une multitude d’agents chimiques apparus avec la révolution industrielle, nos organismes éprouvent de plus en plus de difficulté à digérer tout ce qui entre en eux.

À toutes ces toxines industrielles s’ajoute encore les médicaments, qui de surcroit, en se combinant, créé des problèmes dont nous n’avons pas idée. Dans un milieu naturel, notre corps est fait pour éliminer des toxines. Mais aujourd’hui il fait face à une surcharge, ayant pour conséquence l’augmentation exponentielle des allergies, rhumatismes, maladies cardiovasculaires, gastro-intestinaux etc.

Tout comme les hygiénistes et les naturopathes, les praticiens ayurvédistes croient donc que les cures de détoxification peuvent jouer un rôle déterminant dans la prévention ou le traitement des aliments. C’est ici qu’entre en jeux le panchakarma.

La Préparation ou Purvakarma

Le Panchakarma est précédé d’une préparation de 4 jours, pour faciliter l’élimination des toxines. Il s’agit entre autre de consommer certains aliments spécifiques, des plantes ayurvédiques et du ghee (beurre clarifié). De plus, deux traitements important sont appliqués: le Snehana et le Swedana.

. Snehana Abhyanga

C’est une massage à l’huile qui peut être surprenant au début. Deux ou parfois même quatre masseurs vous inondent d’huile et vous frictionnent simultanément les bras, les jambes ou les pieds. Puis ils vous recouvrent d’un drap et vous laisse « reposer ».

. Swedana ou sudation

Il s’agit ici de vous faire transpirer le plus possible pour libérer un maximum de toxines. Le Swedana s’effectue tous les jours, immédiatement après la séance de Snehana. Cette méthode est semblable au sauna, à la différence qu’on ajoute des plantes ayurvédiques dans l’eau. Snehana est souvent pratiqué à l’aide d’un « coffre » dans lequel tout le corps est enfermé (sauf la tête). Il est rempli d’herbes médicinales puis monté en température. Une sorte de sauna personnel.

Les 5 techniques du Panchakarma

Après quelques jours, les techniques du panchakarma sont appliquées.

Vaman

Purification par des vomissements, générés en buvant de l’eau salée et en appuyant au fond de la gorge. Cela peut paraître étrange en occident, pourtant c’est une méthode très connus dans le yoga. Sert à éliminer l’excès de Kapha (dosha).

Virechan

Utilisation de laxatifs naturels comme les pruneaux, le henné, les graines de psyllium, le son etc. Permet d’éliminer l’excès de Pitta.

Basti

Lavement intestinal à l’aide d’huiles médicinales ou de décoctions de plantes introduites par l’anus. Élimine l’excès de Vata.

Nasya

Purification par les narines, en y introduisant des huiles ou des liquides à base de plantes. Soulage de nombreux problèmes ORL.

Raktamoksha

Purification du sang à l’aide de saignées. Des méthodes douces existent, comme des préparations à bases de plantes, tisanes amers (bardane) qui clarifient le sang.

Se lancer dans la cure detox Panchakarma

On fera idéalement le panchakarma au début de chaque saison. Si vous le faites qu’une fois par an, alors le printemps est le moment idéal, voire l’automne. De nombreux centres existent dans le monde entier mais un séjour en Inde sera plus authentique et surtout, plus économique ! Une cure maison est bien sûr possible aussi (mais il faudra quelqu’un pour les massages).

risus. sem, sit dapibus mattis elit. ut fringilla elementum Aliquam efficitur.