L’image du Yoga est souvent trompeuse: de belles femmes très souples dans des postures de contorsion. Nous ne pouvons pas être plus loin de la vérité car le yoga c’est tout autre chose.

En conséquence, nombreux sont ceux qui sont intéressés par des cours de yoga mais pensent « manquer de souplesse » ou « ne pas être assez calme » pour pratiquer le yoga. Ici aussi, rien de plus faux.

Yoga débutants

En soit, le Yoga est une démarche personnelle, de connexion à votre corps, à votre respiration. Il n’y a donc pas de « niveaux », encore moins de compétition. De ce fait, un « yoga débutant » n’est pas vraiment nécessaire, même si il est possible de suivre un cours « introduction » pour apprendre toutes les bases de la pratique.

L’objectif du yoga est « l’arrêt automatique du mental » (yoga sutra), la transcendance. Cette réalisation ne demande en soit aucun effort puisqu’elle est notre nature profonde. Il y a des des pratiquants de 20 ans qui restent perdus dans leurs pensés (égo) comme des non pratiquants qui s’éveillent simplement dans le voiture en rentrant du travail.

Bien sûr le yoga aide, mais la conscience et la complexité humaines font qu’il n y a pas de méthode toute faite, de hiérarchie etc. Au contraire, c’est même l’esprit du débutant que tout le monde devrait maintenir !

Les fausses idées sur le yoga

« Il faut être souple, calme et pouvoir se concentrer » pour pouvoir faire du yoga.

Calme, souplesse et concentration sont les conséquences de la pratique et non des exigences !
C’est comme demander à un jeune qui veut passer le permis, de pouvoir conduire comme un pilote F1 avant même de s’inscrire. Ce sont les années de pratique qui assouplissent le corps, donc moins vous êtes souple et plus le yoga vous sera utile, De même pour le calme et la concentration.

Le yoga est une science du corps et de l’esprit. En fonction de là où vous êtes (santé physique et mentale), vous pourrez faire certaines choses et d’autres pas. Certains adhèrent plus à un yoga doux et simple, ou à la respiration, d’autre à plus de dynamisme ou au côté méditation et mantras. Tout est possible.

Aussi, les postures de sont que 1/8 du système logique (ashtanga), cela représente 12.5%. Donc avant de « vous prendre la tête » avec la pratique des asanas (trop difficile etc.), sachez qu’il y a beaucoup à faire avant cela.

Démarrer la pratique du Yoga

Voici quelques directions qui pourraient vous aider si vous souhaitez démarrer le yoga.

Trouver une école de yoga authentique proche de chez-vous.

  • Pour savoir si vous êtes au bon endroit, l’école doit dispenser du hatha yoga, insister sur la respiration durant les cours, pratiquer les mantras, la méditation et parler de philosophie. Pas forcément tout en un seul cours mais en général dans l’offre proposée.
  • L’idée de fitness et de compétition doit complètement être absente. Les instructeurs ne vous poussent pas physiquement mais mentalement.
  • Les professeurs sont bienveillants et cherchent votre autonomie. Ils ne se comportent pas comme des « gourous » en entretenant un sentiment de fascination élève/prof. Ils pratiquent eux-mêmes le yoga, adhèrent à la philosophie.

Démarrer doucement

Préférer une pratique moins fréquente mais régulière dans le temps (ex: 1x par semaine toute l’année mieux que 3x pendant 3 mois).

Pratiquer à la maison

Ce point est souvent négligé ou se met en place après des années. C’est pourtant l’essence même du yoga: adopter une hygiène de vie saine, au quotidien. Si vous faites du Yoga comme aller au cinéma, alors certes c’est mieux que rien mais vous n’arriverez pas bien loin. Bien entendu, il faut faire les choses avec intelligence: un petit peu à la fois, intégrer. Mais cherchez la régularité.

Respecter votre corps

Pratiquez de manière douce. Les postures démontrées sont seulement des « idées », elles ne correspondent pas forcément à ce que votre corps peut faire. Il est important de découvrir votre posture, celle dans laquelle vous pouvez respirer tout en vous étirant. Beaucoup trop de pratiquants se retrouvent blessés après avoir pratiqué du « yoga », particulièrement dans les cours nommés Ashtanga / Vinyasa.

Pourtant, le yoga est un outil thérapeutique, il n’y a donc aucun raison de se blesser ! L’important est donc de vous écoutez, de suivre votre ressenti votre instinct. Ne vous laissez pas embarquer par le mental, à vouloir absolument faire « telle posture ». Le but ultime du yoga passe par la méditation, la transcendance du mental. Donc rentrez dans un mouvement, respirez et lâcher.

Préférez les cours en studio

Enfin, suite aux confinement 2020, il est important de préciser que le mieux est de suivre des cours en chair et en os. Les cours en ligne dépannent, peuvent aider, mais seulement si vous avez déjà une expérience du Yoga.

Voilà pour quelques explications brèves. Dans tous les cas, prenez le temps de tester, de découvrir et de vous écouter et tout ira bien ! Comme j’aime le dire, nous faisons du Yoga, nous ne sommes pas à la NASA :)…

Cédric

lectus luctus ut odio leo felis at ut velit,