La pratique du yoga sollicite notre organisme de biens des façons, et aide à améliorer notre qualité de vie et notre bien-être. Parmi ses nombreux aspects positifs, on peut trouver ou plutôt retrouver l’art de bien respirer. Découvrons aujourd’hui pourquoi et comment apprendre à respirer avec le yoga et quels en sont les bienfaits.

La respiration, clef de la vitalité

Respirer est la première chose que nous faisons en venant au monde, respirer est le symbole-même de la vie. Le souffle fait partie intégrante de notre quotidien puisque nous l’exerçons constamment.

Pourtant, des milliers voire même des millions de gens ne respirent pas correctement et n’en ont pas conscience. Il n’y a qu’à voir l’expression « Avoir le souffle court » ou « Être à bout de souffle » !
Une bonne respiration se fait de manière naturelle et efficace, en apportant énergie, relaxation, bien-être et bonne santé. Et quoi de plus important que la santé ?

La respiration est donc primordiale et ce qu’il y a de plus élémentaire pour l’être humain. La respiration agit autant sur les échanges gazeux, la qualité du sang, les connexions neuronales et le bon fonctionnement du cerveau que sur les états psychiques, la diminution (voire disparition) des crises d’angoisse, du stress, du mal-être et l’augmentation du niveau d’énergie. Pour ce faire, apprendre à respirer avec le yoga s’avère bénéfique à la fois pour le corps et pour l’esprit. 

Le Yoga Pranayama

Une des méthodes les plus connues pour apprendre à respirer s’appelle le Yoga Pranayama. On l’appelle aussi « discipline du souffle » car ce type de yoga signifie littéralement « rétention du souffle de la respiration » ou « maîtrise de la force vitale ».

Le Yoga est une science exacte multimillénaire apprenant à respirer à travers toutes sortes d’exercices et mouvements progressifs. Nous connaissons souvent le Yoga sous sa forme “Hatha, la partie physique et gymnastique de la branche, et ses nombreuses postures.

Mais le Yoga, c’est bien plus que ça: il comporte techniques de respiration, méditation, chants (mantras), nettoyages internes, éveil de la Kundalini etc, etc. Avec le Hatha Yoga, le Yoga Pranayama représente un des gros piliers du Yoga. La respiration et le souffle y sont considérés comme la porte de l’esprit.

Pour en recevoir tous les bienfaits, voici quelques conseils :
Ne vous forcez pas à pratiquer le yoga pranayama si votre état de santé n’y est pas favorable (ex : fin d’une grossesse)
– N’ayez pas peur ou honte de prendre des pauses durant vos exercices lorsque vous en éprouvez le besoin
– Privilégiez les moments qui précèdent les repas (le matin avant le petit-déjeuner ou le soir avant le dîner par exemple)
– Restez bien détendu tout au long des exercices de respiration (nos cours de yoga à Genève vous aideront à pratiquer ces exercices en toute sérénité)
Prenez du plaisir à vous retrouver à travers cette pratique du yoga pranayama. Elle ne doit pas être une contrainte mais un instant privilégié d’écoute de soi-même, de communion du corps et de l’esprit pour retrouver son énergie vitale.

La respiration idéale

Bien respirer, c’est avant tout respirer “abominablement”, c’est à dire dans le tiers inférieur de la cage thoracique. Pourquoi ? Simplement parce que les trois quarts des échanges gazeux se font à cet endroit-là. Donc, il est possible de respirer autrement….et de se passer des 3/4…mais quel gâchis !

Les femmes ont par exemple tendance à exercer inconsciemment une respiration thoracique (une grossesse compliquant la respiration abdominale) ; or ce type de respiration est bien moins efficace que celle du yoga Pranayama.

Apprendre à respirer avec le yoga, c’est donc apprendre à utiliser sa respiration abdominale en inspirant et expirant par le nez.

La respiration optimale s’effectue de manière lente, profonde, avec un bref temps d’arrêt entre les inspirations /expirations et vice versa. Le stress, les émotions fortes, le sport (agressif), la cigarette, sont des facteurs responsables d’une mauvaise respiration. En bloquant nerveusement le tiers inférieur des poumons, ils empêchent l’air de descendre et de circuler correctement.

Un exercice simple pour réapprendre à respirer correctement avec le yoga

Rien de plus facile pour faire cet exercice respiratoire, il ne vous en coutera que quelques secondes !

1) Allongez-vous sur un matelas ou endroit confortable, sur le dos,  jambes et bras légèrement écartés du corps (position “Savasana” dans le Yoga).

2) A présent, inspirez et expirez depuis l’abdomen en suivant un cycle de 8 secondes pour chaque phase (8 inspires, 8 expires). Sur l’expiration, ramenez bien le nombril prêt de la colonne. Imaginez votre ventre comme un ballon. Prenez du plaisir et lorsque vous êtes à l’aise, maintenez le rythme, sans compter, et appréciez les sensations apportées par cette respiration profonde.

3) Idéalement, faites cet exercice tous les soirs avant de vous endormir, et pourquoi pas le matin au réveil. Vous ressentirez les bénéfices rapidement, par vous-même !

Ceci est juste un exemple d’exercice pour prendre conscience de sa respiration et en faire un précieux allié au quotidien.

Une fois la respiration ventrale établie, le yoga pranayama se concentre sur des exercices d’alternances entre les narines droite et gauche et de rétention (ce qui va stimuler les hémisphères du cerveau, la créativité, l’équilibre émotionnel, le neurones, ouvrir les chakras).

Bénéfices quotidiens et durable d’une bonne respiration

Les exercices de respiration sont une des pratiques reconnue comme la plus bénéfique, vous apportant chaque jour toujours plus de bien-être ! Le souffle étant aussi lié au cœur, une bonne respiration sera également bénéfique sur votre rythme cardiaque. En cas de stress intense, si vous faîtes de la tachycardie par exemple, un exercice de respiration avec le yoga pourra vous aider à calmer ce problème. 

Grace au Yoga, vous pouvez apprendre à respirer correctement et ainsi développer joie, vitalité et sérénité au quotidien. Prendre quelques minutes chaque jour pour pratiquer ce type d’exercice vous aidera sur le long terme dans la gestion de vos émotions négatives et de vos angoisses. C’est aussi un bon moyen d’améliorer la qualité de votre sommeil.

En vous sentant mieux psychologiquement, vous vous sentirez aussi mieux physiquement. La respiration demeure un procédé physiologique et omniprésent de notre organisme, d’où l’importance de bien apprendre à respirer, notamment par le yoga.

Pour une vie plus douce et plus sereine, n’hésitez donc pas à vous initier au yoga pranayama et le pratiquer quand vous en ressentez l’envie ou le besoin.

eget in elementum vel, id tristique ante. quis, suscipit felis