On utilise l’hypnose non pas comme un remède mais comme un moyen de créer un contexte favorable pour apprendre

MILTON ERICKSON

L’hypnose

L’hypnose a toujours fait parler et les langues se sont souvent déliés en prophétisant quels sont les bienfaits de cette pratique. Mais qu’en est-il au juste ? Qu’est-ce que l’hypnose ? En quoi cela sert-il ? Quels sont les bienfaits ? L’utilise-t-on en coaching, pour améliorer son bien-être ?

Voici un petit aperçu de l’univers fantastique de l’hypnose.

Principe

Chaque spécialiste semble avoir sa propre définition de l’hypnose mais ce qui est sûr, c’est que ce n’est pas un état de sommeil mais on parle davantage d’état modifié de la conscience (EMC) comme le sont les rêves, la transe, la méditation, la relaxation ou encore certaines expériences mystiques.

C’est une sorte de réalité intérieure où seule est perçue la voix de l’hypnotiseur : ses mots deviennent des stimuli qui permettent d’ajuster, d’accroitre ou non le pouvoir de la suggestion.

Il arrive alors que cette suggestion soit si prégnante qu’elle amène à des changements physiologiques voire physiques comme la disparition d’un eczéma, la diminution immédiate de douleurs.

Le déroulement d’une séance d’hypnose

Relaxation et suggestions

On a tous en tête la fameuse formule « fermez les yeux, dormez je le veux ! ». Cette formule toutefois relève uniquement du folklore.

Concrètement, l’hypnose est une pratique qui se déclenche de manière progressive.

La séance dure en moyenne 45 minutes où le patient est allongé sur un divan ou un fauteuil incliné légèrement. Il ferme les yeux ou fixe un point devant lui et le thérapeute à ses côté l’invite à se détendre entièrement : on parle alors de phase de pré-induction.

Le thérapeute propose ensuite de se contrer sur une partie de son corps pour que le patient fixe son attention : c’est la phase d’induction et une certaine somnolence survient alors.

Le thérapeute vérifie l’état de son patient en lui faisant bouger les mains ou les doigts et si celui-ci répond à sa demande alors cela signifie qu’il se trouve bien sous état d’hypnose.

C’est alors que commencent les diverses suggestions, directes ou indirectes. Au cours de cette discussion et de ces suggestions, le thérapeute va pouvoir analyser les éventuelles résistances et les points forts qui marquent ou ont marqué le patient afin de l’aider à élaborer une transformation intérieure positive.

A la fin de la séance, le patient se « réveille » en douceur à la voix du thérapeute qui énonce un compte à rebours.

Les sensations éprouvées

Lors d’une séance d’hypnose, vous allez pouvoir expérimenter nombre d’émotions et de sensations qui sont intimement liées à un état de transe ou de changement de conscience.

Ainsi, il sera possible d’éprouver des sensations corporelles comme des bouffées de chaleur, des fourmillements, un sentiment de légèreté ou de lourdeur a contrario.

Vous aurez l’impression d’être à deux endroits à la fois, à la fois présent avec le thérapeute et ailleurs dans une sorte de réalité modifiée.

Il y a également le sentiment de retrouver une mémoire tout à fait intacte, de percevoir l’environnement de façon plus aigue, de ressentir des possibilités et des ressources jusque-là insoupçonnées.

Les techniques d’hypnose

Il existe 4 catégories de techniques d’hypnose.

. La méthode dite traditionnelle : l’hypnotiseur dirige la séance et énonce des suggestions appelées suggestions directes comme « concentrez-vous sur la douleur à votre bras » par exemple. On parle aussi d’injonctions.

. La méthode semi-traditionnelle : le thérapeute reste au premier plan mais énonce de suggestion indirectes du style » vous êtes dans un endroit agréable, etc. »

. La méthode nouvelle : ici, l’accent est davantage mis sur la personne ainsi que sur sa relation avec son thérapeute grâce à un échange et à une communication riche.

. La méthode ericksonienne : c’est la patient qui participe activement à sa mise sous hypnose grâce à l’utilisation de métaphores que le thérapeute énonce à vois haute. Dans ce choix, le patient émet ses propres solutions éventuelles et ses problèmes.

On estime qu’il n’y a seulement que 5% de la population qui est réellement réfractaire à l’hypnose et que 10% uniquement entrent rapidement en état d’hypnose profonde.

Hypnose et PNL

La PNL (programmation Neuro-Linguistique) est un ensemble de techniques et de méthodes de développement mental pour s’améliorer personnellement en utilisant des représentations mentales qui expliquent nos comportements et nos émotions

L’hypnose et la PNL ont plus d’un point en commun car ce sont à elles deux des outils très efficaces pour aider à effectuer un travail en profondeur avec l’inconscient d’une personne.

Tandis que la PNL est généralement employée alors que la personne est dans son état normal, elle peut aussi être pratiquée lorsque cette même personne est sous état d’hypnose ; cet état modifié de conscience permet de travailler avec l’inconscient directement et ainsi de décupler la créativité, d’améliorer les capacités d’apprentissage ou encore de mémorisation.

En coaching mental que le propose la PNL, pouvoir entrer dans l’inconscient du patient est une démarche très intéressante et efficace : c’est en effet là le siège de toutes nos émotions, de nos fonctions biologiques comme la respiration, les battements de notre cœur.

Avec l’hypnose, la PNL peut intervenir sur des blocages profonds, sur des freins psychologiques pour mieux comprendre et aider le patient.

Des effets thérapeutiques

Il faut savoir que l’hypnose est de plus en plus demandée pour prévenir voire soigner des maladies ou servent comme compléments à des traitements de fonds.

Ainsi, on rencontre l’usage de l’hypnose pour :

. L’arrêt du tabac avec un taux de 80% de réussite

. Lutter contre l’excès de poids et les problèmes de boulimie : offre un rôle de soutien psychologique.

. Lutter contre la douleur : permet de réduire les doses médicamenteuses comme complément de traitement.

. Lutter contre les troubles psychologiques : l’hypnose est souvent mise à contribution dans ce but, à savoir combattre et soigner le stress, la nervosité, les phobies, l’anxiété mais aussi des problèmes plus personnels comme la frigidité ou l’impuissance, le trac, la perte de mémoire, etc.

. Lutter contre les troubles digestifs come les ulcères, les coliques, les diarrhées répétées.

. Combattre les maladies psychosomatiques qui entrainent des maladies de la peau comme le psoriasis ou l’eczéma, les rhinites à répétition, l’asthme.

De la timidité à l’hypnose

Timide maladif depuis l’enfance, c’est grâce à l’hypnose me je me suis libéré de mes blocages.

Aujourd’hui j’ai pris confiance en moi, j’hypnotise les autres, je parle en public, tout cela sans l’ombre d’une peur !

Cédric Abeck

Hypnotithérapeute

Vous avez des questions sur l'hypnose?

DÉCOUVREZ L'HYPNOSE

RÉSERVER UN RENDEZ-VOUS